Classement de sites - Inscrivez le v�tre!
Bwin.com, le site de poker en ligne et paris sportifs est le sponsor officiel du Real Madrid

Les Blancs mettent fin à 19 années de malédiction au Riazor.

Le Real Madrid a démontré toute sa détermination pour gagner le match, ce samedi, en allant s'imposer au Riazor par 3 buts à 1. Malgré 8 joueurs indisponibles, Pellegrini a su composer une équipe gagnante avec pas moins de 8 espagnols dans le onze de départ. Granero a ouvert le score et Benzema à marqué un doublé dont un but exceptionnel sur à une talonnade géniale de Guti. Riki, formé au Real Madrid, a marqué l'unique but du Deportivo sur un penalty à 5 minutes de la fin du match. Le Real Madrid a ainsi mis fin à 19 ans de malédiction au Riazor.


Le Real Madrid ne pouvait pas laisser filer sa chance de gagner contre La Corogne et cela se reflétait sur la composition du onze de départ de Manuel Pellegrini, condamné à la victoire avec une équipe diminué par les blessures et la suspension de Ronaldo. En dédut de rencontre l'équipe était composée de Casillas dans les buts avec une défense gardée par d'Arbeloa, Albiol, Ramos et Marcelo. Guti, Granero, Xabi Alonso et Kaka' formaient le milieu de terrain avec à la finition Raúl et Benzema.

Dès le début de la rencontre, les Madrilènes prenaient le jeu à leur compte et tiraientt bénéfices des espaces laissés par la défense des locaux. Ainsi, Xabi Alonso se procurait la première occasion du match (5'), suivi de Benzema (6') et Guti (7'). Les joueurs de La Corogne, subissant le rythme imposé par le Real, ne parvenaient pas à réagir.

La pression exercée par le Real Madrid finit par payer, lorsqu'au cours d'un corner à priori raté, Kaka' servait Guti qui centrait. Le ballon était ensuite touché à 4 reprises avant que Granero ne s'impose dans les airs d'une superbe tête (0-1, 13').

Avec l'avantage au score ainsi que la maîtrise dans le jeu, le Real Madrid se contentait de dérouler et se procurait pas moins de 7 occasions dont 2 manquées par Raúl. Le numéro 7, en manque d'inspiration, ratait de peu le second but sur un centre à ras terre de Benzema (19') et perdait son duel face à Aranzubia quelques instants plus tard (21'). Peu de temps avant la pause, sur une contre-attaque presque parfaite, Kaka' trouvait Guti, qui seul deavant les buts talonnait le ballon à Benzema avec une intuition hors du commun, le français n'avait plus qu'à pousser le ballon au fond des filets (0-2, 40'). 0-2, le break était fait à la pause.

La seconde mi-temps commençait de la même manière dont la première s'était achevée. Le Real Madrid, toujours dominateur, ne parvenait pourtant pas à inscrire le troisième but pour se mettre définitivement à l'abris. Kaka', s'inclinait deux fois face à Aranzubia (47' et 54'). Riki, qui a évolué au centre de formation de Madrid, réduisait la marque sur un penalty à la suite d'une faute de Sergio Ramos dans la surface de réparation (1-2, 85'). Le match était relancé alors qu'il ne restait plus qu'une poignée de minutes à disputer. Enfin, dans les derniers instants de la rencontre, Benzema, bien servi par Arbeloa, parachevait la victoire du Real Madrid (1-3, 91').

Le Real Madrid l'emporte donc assez logiquement face à cette équipe de La Corogne. Malgré cette victoire, le Real Madrid reste à cinq longueurs du Barça, qui l'avait emporté un peu plus tôt face au Sporting Gijon grâce à un but de Pedro.

Source: realmadrid.com

Le 30/01/2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Real Madrid CF de Wikipédia en français (auteurs)
Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Real Madrid CF de Wikipédia en espagnol (auteurs)
© Copyright realmadridclubdefutbol.2010. Toute reproduction totale ou partielle est interdite sans l'accord des auteurs.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site